Historique

                                                Historique de l’Association GESTARE

 

Création de l’association

1994 : Le 5 novembre 1994, dans le cadre de la Journée Nationale du Droit au Logement, une action militante entraîne l’investissement par des « sans abri » et des associations d’un bâtiment de la CRAM, 139 Avenue de Lodève, inutilisé et en instance d’être vendu. Un squat s’organise. 17 associations se regroupent, formant le « Collectif 139 » revendiquant la création d’un lieu alternatif à ce qui existe comme réponse institutionnelle mise en place au bénéfice des « sans abri ». L’expérience est vue comme un laboratoire de nouveaux rapports possibles de la société à l’exclusion.

1995 : En août 1995, un référé d’évacuation est mis à exécution. Les médias locaux et nationaux s’emparent de l’événement ; un immeuble du centre-ville est proposé par les pouvoirs publics, à la location, 14 rue Bruyas. Un certain nombre d’associations décident de jouer le jeu de l’institutionnalisation.

Une association est créée : « La Maison de la Solidarité », et les statuts déposés le 18 décembre 1995.

1996 :  Ce lieu d’hébergement ouvre ses portes en Janvier 1996, pour 40 résidents et 5 hôtes, anciens du squat de la CRAM mais des difficultés interviennent. Un administrateur provisoire est nommé par le Préfet. Conjointement l’équipe d’encadrement et les membres du CA travaillent à la rédaction d’un nouveau projet institutionnel adopté par le CA du 18 Novembre. Dès le 25 novembre, des résidents sont à nouveau hébergés

1997 : Par l’Assemblée Générale du 21 Janvier 1997, les nouveaux statuts sont adoptés. La nouvelle association désormais nommée GESTARE (Gestion Animation Recherche) est présidée par M. Demart. Elle se donne pour mission de favoriser l’acquisition, par les personnes accueillies, d’un minimum de ressources humaines leur permettant un plus d’autonomie personnelle et/ou le choix de se diriger vers d’autres structures existantes. L’association gère le lieu d’hébergement qui prend le nom d’Oustal, (la Maison).

1998 : Le souci de stabiliser et de pérenniser la structure débouche le 1° Avril 1998 sur l’obtention de l’agrément Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale et un an plus tard l’extension de 25 à 33 places.

Développement des actions de Gestare

 Les années qui suivent voient cette stabilité confirmée. Le projet s’enrichit de réalisations nouvelles sur divers plans :

1999 : Mise en place d’un dispositif d’intervention psychologique expérimental.

A partir de cette date, le CHRS se développe, une partie des résidents est installée dans des appartements extérieurs : 8 places, puis 4 supplémentaires en 2002, puis 12 encore en 2004 financées, donc à disposition en 2007.

Aujourd’hui, le CHRS offre 57 places d’hébergement, 21 en structure communautaire, 36 en appartements.

2000 : Les travaux de rénovation de l’Oustal, envisagés depuis des années (2° semestre 1996 !), et jamais réalisés sont enfin engagés.

2001 : Le CA lance une réflexion sur la politique d’admission, en faveur des femmes avec jeunes enfants (Salle de jeux ?), jeunes isolés, sans papier, malades sortis d’hôpitaux psychiatriques.

2002 : Préfiguration d’une Maison Relais ; étude de faisabilité d’un lieu de vie adapté à des personnes sans perspectives d’emploi et ne pouvant vivre seules. Pension de famille, résidence familiale : le choix se porte sur des logements articulés autour de parties communes. Un lieu est trouvé à Jacou mais la transaction échoue. Le projet est repris sous la forme de deux appartements à La Paillade. L’encadrement est fait par deux hôtes de maison et l’accompagnement assuré par les structures extérieures (droit commun). Le service ouvre ses portes en 2003 à la Résidence du Lac.

La construction d’un lieu plus adapté au projet n’est pas abandonnée et prend finalement forme sur un terrain rue de l’Agathois qui ouvrira en 2014 ses 23 studios : « l’atelier ».

Cette même année 2002 à l’initiative de résidents, une aide est apportée aux victimes des inondations du village d’Aramon, pendant une semaine sous forme de travaux divers (déblayage, nettoyage des habitations).

2003 : Mise en place du Conseil de vie Sociale.

2004 : Un partenariat est mis en place avec la Fondation Abbé Pierre. Un soutien financier de 15000€ en contrepartie duquel Gestare assure une assistance méthodologique : aide à la création de maisons relais auprès d’associations d’accueil et d’hébergement engagées sur le Grand Sud ; service assuré jusqu’en 2008, tandis que le partenariat perdure.

2006 : Changement d’adresse de l’association : 4 rue de Verdun.

Cette même année, en juin, le Conseil Général de l’Hérault confie à Gestare l’ouverture d’un Service     d’Accompagnement des familles.   Aujourd’hui, 11 familles sont suivies.

2008 : Face au problème du vieillissement et de la perte d’autonomie des personnes assistées, Gestare travaille sur l’ouverture d’une structure d’accueil spécifique, en association avec une structure médicosociale, sous la forme d’une maison relais adossée à un service de santé du type SAMSAH ou APA. Nous n’avons pu encore assurer le financement de cette structure.

2009 : Mise en place de l’opération « A cœur de vacances ». Appuyée sur les résidents et le personnel volontaires, l’association organise le transport, l’accueil et l’hébergement de familles en difficulté avec jeunes enfants, pour une semaine de vacances près de la mer. Cette opération sera renouvelée deux fois avec succès.

Création sur Montpellier du collectif « La Boussole » dont la mission est le développement d’actions sportives, culturelles et artistiques, auprès des publics en difficulté ; Gestare y participe et continue d’y participer activement (football, théâtre, voyages).

2012 : Rencontre citoyenne au CHRS communautaire en présence d’élus, d’universitaires et des résidents.

Repas des voisins : une rue mise à disposition par arrêté municipal pour ce moment convivial qui regroupait la majorité des résidents des différents établissements, les voisins et les commerçants du quartier

2013 : Le projet de construction de la Pension de Famille prend finalement forme sur un terrain mis à disposition par la mairie, rue de l’Agathois qui ouvrira en 2014 ses 23 studios : « l’atelier ».

Début de l’implication des salariés et des résidents dans le Comité Consultatif Régional des Personnes Accompagnées.

2014 : Emménagement des résidents de la Pension de Famille au sein de la nouvelle résidence L’Atelier.

Démarrage de l’action « Maintien dans le Logement » soutenu par les services de l’Etat. Cette action est menée en lien avec les bailleurs publics avec comme objectif d’aller vers des locataires repérés en difficulté.

Réalisation des évaluations internes et externes conformément à la loi 2002-2.

2015 : Début des études pour le projet de réhabilitation du CHRS L’Oustal (hébergement communautaire)

Poursuite et développement de l’action « Maintien dans le logement »

2016 : L’organisation de la Coupe du Monde de football des sans-abris « Homeless Cup » est transférée de la Boussole au Collectif En Jeu géré par l’association GESTARE.

Lancement de l’étude de faisabilité pour la rénovation du CHRS communautaire.

2017 : Démarrage de l’opération de relogement des ménages issus du bidonville de Celleneuve. La DDCS nous demande d’accompagner 5 familles issues du bidonville dans le cadre de baux glissant et d’en assurer l’accompagnement.

Le collectif En Jeu organise la Coupe du Monde de football des sans-abris en Norvège.

La Fondation Abbé Pierre sollicite l’association GESTARE pour l’organisation des Rencontres Nationales Sport Solidaire, regroupant entre 300 et 400 personnes (usagers des Boutiques de Solidarité et habitants des Pension de Famille) pendant une semaine et sur un même site pour une semaine de vacances autour de la thématique sportive. Cette manifestation est prévue au mois de juin 2019.

2018 : En juillet 2018, ACM propose de vendre les locaux du CHRS, ce à quoi nous répondant favorablement. Nous initions un nouveau projet de réhabilitation.

La Métropole de Montpellier a été retenue dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt lancé par les services de l’Etat et pour une mise en œuvre accélérée du logement d’abord. C’est dans ce cadre que l’action de prévention des expulsion « Maintien dans le Logement » voit sa capacité augmenter (de 5 places à 32). Cette orientation des pouvoirs publics en faveur du logement d’abord intègre le développement des pensions de familles. L’association fait part à la Métropole et aux services de l’Etat de son intention de participer au développement de cette forme d’habitat.

Le collectif En Jeu organise la sélection et la participation de la France à la Homeless World Cup qui se déroule cette année à Mexico.

Préparation des rencontres nationales Sport Solidaire. L’association a retenu le site du Lazaret à Sète.

L’association renouvelle sa démarche d’évaluation interne, un travail réunissant administrateurs, salariés et résidents.

2019 : Acquisition des locaux du CHRS en juin 2019. Projet de réhabilitation abouti et déclaration de travaux transmises.

L’association recherche des locaux pour reloger les résidents et les équipes du CHRS pendant la période de travaux qui devrait démarrer en fin d’année 2019. Obtention de l’agrément Maîtrise d’Ouvrage d’Insertion et octroi d’une subvention par l’Anah dans la perspective de soutenir le projet de soutenir le projet de réhabilitation.

Le Député Nicolas Démoulin s’est rendu à deux reprises à la Pension de Famille l’Atelier dans le cadre d’un rapport parlementaire sur l’hébergement d’urgence.

La Rencontre Nationale Sport Solidaire est renommée « Sète à Toi ». Cette manifestation s’est déroulée du 17 au 21 juin 2019, réunissant 400 personnes (résidents de Pension de Famille et usagers de Boutique de Solidarité du réseau de la Fondation Abbé Pierre) autour d’activités sportives telles que la plongée, la voile, le vélo, la pétanque, le football et culturelles par l’organisation de visites de la ville, de musées….

Début du dialogue de gestion avec les services de l’Etat pour l’élaboration d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens à compter de l’année 2020.

L’association poursuit le projet de création d’une pension de famille en partenariat avec Promologis.

Le collectif En Jeu organise la sélection et la participation de la France à la Homeless World Cup prévue à CARDIFF du 27 juillet au 3 août 2019.

Poursuite des travaux relatifs à l’évaluation interne et réactualisation du projet d’établissement du CHRS.

2020 :

L’année 2020 aura été marquée par la période de crise sanitaire liée au Covid 19. La mise en place d’un plan de continuité des activités nous a permis non seulement de maintenir le service auprès des personnes hébergées et accompagnées mais également de poursuivre les projets en cours, horsmis la manifestation Sète à Toi et l’organisation de la France à la Homeless World Cup.

Démarrage des travaux du CHRS en janvier 2020 et relogement des résidents : 3 sites collectifs et appartements individuels.

Le projet de création d’une Pension de Famille se concrétise en partenariat avec Promologis et une validation du projet la commission régionale de validation. Le lot n°36 de la ZAC Roque Fraisse à Saint Jean de Védas est retenu. Le permis de construire est déposé en octobre 2020 pour une mise en service le 1er janvier 2023 au plus tard.

En octobre 2020, l’association répond à un appel à manifestation d’intérêt national pour la mise en œuvre d’un hébergement et d’un accompagnement modulable à destination des personnes en situation de grande marginalité. La candidature est retenue pour un démarrage de l’action en avril 2021.

A la même période, l’association GEST-A-RE signe le contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens projetant l’activité du CHRS pour la période 2021-2025.

Fin 2020, le service de prévention des expulsions est directement sollicité par un bailleur social dans le cadre de leur réponse à un appel à projet pour la mise en œuvre de mesures d’Accompagnement Vers et Dans le Logement. Le service Maintien dans le logement voit alors sa capacité d’intervention augmentée.

2021 :

Les résidents et l’équipe du CHRS réintègrent les locaux rénovés de l’Oustal qui permettent aujourd’hui d’accueillir 24 personnes.

Le service Maintien dans le Logement se développe via une deuxième demande de partenariat à l’initiative d’un autre bailleur social une demande de l’Etat d’élargir notre intervention sur un périmètre départemental.

Les services de l’Etat et de la Métropole sollicite l’association dans le cadre de la politique du logement d’abord et la mise en œuvre de 12 baux glissants à destination des publics hébergées dans les dispositifs d’hébergement d’urgence et sans abri.

Le projet d’’accompagnement des personnes en situation de grande marginalité se concrétise. Un site est mis à disposition gracieusement par la mairie de Montpellier : la Villa Georgette située au 257 Avenue de Boirargues à proximité du centre-ville. Une nouvelle équipe intègre alors l’association.

Née d’une action militante, Gestare assume son histoire. Elle s’est étoffée pour devenir gestionnaire d’équipements adaptés à l’accueil d’un public déshérité, tenant compte de la multiplicité des situations, de la particularité des caractères de chacun, de l’évolution des individus, cela dans un environnement politico-social difficile, sans déroger aux principes d’autonomie de la personne qui constitue l’originalité de sa démarche propre et de la démarche du collectif dont elle est issue.

Nos participations

  • Membre du réseau de la Fondation Abbé Pierre
  • Adhérents de la Fédération des Acteurs de la Solidarité
  • Membre du Conseil d’Administration de l’Uriopss Occitanie
  • Membre du bureau du SIAO 34
  • Collectif La Boussole

Nos agréments

– Arrêté n°2021/0023 portant agrément d’un organisme exerçant des activités en faveur du logement et de l’hébergement des personnes défavorisées (8 février 2021 pour une durée de 5 ans) : o Ingénierie sociale, financière et technique o Intermédiation locative et de gestion locative sociale.

-Arrêté n°2017/0011 portant renouvellement d’autorisation du C.H.R.S L’OUSTAL de 45 places (3 janvier 2017 pour une durée de 15 ans).

– Arrêté n°2017/0109 portant extension de capacité du C.H.R.S L’OUSTAL de 12 places (3 janvier 2017 pour une durée de 15 ans). CHRS 57 places.

-Arrêté – JORFn°0254 du 31 octobre 2019 portant agrément pour l’exercice de la maîtrise d’ouvrage sur le territoire de la Métropole de Montpellier.

-Arrêté n°2021/0072 portant agrément de l’association GEST-A-RE, au titre de l’article 29 de la loi dite ELAN n°201861021 DU 23 Novembre 2018, en vue de mettre en place un dispositif expérimental de protection et de préservation de locaux vacants par l’occupation de résidents temporaires (du 6 avril 2021 au 31 décembre 2023).